Les chiffres

8 équipes de recherche
25 chercheurs
10 post-doctorants
28 doctorants
23 ingénieurs & techniciens

Accès direct

Médecine translationnelle et neurogénétique

Modéliser les maladies humaines

Neurobiologistes et généticiens modélisent les maladies humaines à l’échelle du gène et de la molécule comme à celle de l’animal vivant (poisson zèbre, souris et rat). Leur objectif ? Expliquer les mécanismes majeurs impliqués dans le fonctionnement du système nerveux et du système musculaire, et comprendre les mécanismes moléculaires responsables de maladies génétiques touchant le système nerveux ou le muscle.

 

Pour cela, le département s’organise autour de quatre activités de recherche principales que sont l'identification des gènes et des causes génétiques impliqués dans les maladies monogéniques (myopathies, ataxie, déficience intellectuelle, malformations corticales et épilepsie) et le développement d'outils de diagnostic ; l'analyse et la modélisation des maladies génétiques affectant le système nerveux ou le muscle squelettique ; les approches intégratives pour l'analyse des fonctions cérébrales complexes ainsi que de les dysfonctionnements impliqués dans les maladies neuromusculaires, neurologiques et neurodéveloppementales mais aussi la mise au point et la validation de stratégies thérapeutiques, soit au sein du département, soit en étroite collaboration avec les industries et cliniques pharmaceutiques.

 

Le Département est étroitement lié à la Faculté de médecine, à l’hôpital universitaire de Strasbourg (CHU) et à l’Institut clinique de la Souris, et coopère étroitement avec les cliniciens, les associations de patients et l’industrie pharmaceutique.

Ajouter tous les événements de ce département à votre agenda ics icon

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 1258
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr