L'équipe
  • Chercheurs

    Christelle GALLY

    Sophie JARRIAULT

  • Post-Doctorants

    Sarah BECKER

    Anne DAULNY

    Laura VIBERT

  • Doctorants

    Cécile DELANCE

    Séverine MANGOLD

    Jaime OSUNA LUQUE

    Claudia RIVA

  • Ingénieurs & Techniciens

    Nadine FISCHER

    Sarah HOFF-YOESSLE

    Quentin THUILLIER

Biologie du développement et cellules souches

Plasticité cellulaire et reprogrammation directe chez C. elegans

La capacité de cellules différenciées à changer d’identité est une question fascinante pour les biologistes ; elle a par ailleurs des implications dans le développement de stratégies de médecine régénérative. De nombreux exemples de plasticité cellulaire ont été décrits dans des contextes physiologiques, expérimentaux ou pathologiques, cependant on ignore toujours quels mécanismes permettent à une cellule de changer d’identité. Notre recherche aborde cette importante question en employant un modèle puissant et innovant, le nématode C. elegans.
Notre travail a en effet établi C. elegans comme un nouveau modèle qui permet de suivre in vivo la reprogrammation de cellules uniques, et donne accès à toutes les étapes de ce processus. Par exemple, nous avons montré qu’une cellule rectale précise (appelée Y) devient un motoneurone (baptisé PDA) au cours du développement normal. Grâce à ce modèle très attendu, nous explorons les mécanismes qui rendent une cellule précise capable de changer d’identité, alors que ses voisines apparemment identiques n’en sont pas capables. Notre système nous permet également de disséquer les étapes cellulaires qui sous-tendent la reprogrammation et d’identifier les réseaux moléculaires qui contrôlent chacune de ces étapes in vivo. De plus, nous déterminons les aspects qui ont été conservés au cours de l’évolution en comparant plusieurs événements de plasticité cellulaire.
Ainsi, notre approche intégrée contribuera à démêler les principaux mécanismes permettant à une cellule différenciée devenir plastique et de changer d’identité. Cette connaissance permettra d’importantes applications thérapeutiques, comme par exemple la mise au point de diagnostiques précoces et une meilleure prévention des cancers, ou l’amélioration de nos stratégies de thérapie cellulaire grâce à la production par reprogrammation de cellules de remplacement.

 

Notre équipe est membre du réseau européen Genie : Group of Elegans New Investigators in Europe.

 

 

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr