4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

Service Communication

Tél. +33(0) 3 88 65 35 47

Accès direct

Science & société

Les chiffres 2014

11 bourses ERC
16 prix et distinctions
3 rendez-vous grand public
23 actualités scientifiques majeures

Actualités scientifiques

Prix Gregori Aminoff 2012

31 mars 2012

L'Académie royale des sciences de Suède a décerné le prix Gregori Aminoff 2012 en cristallographie à Marat Yusupov, Gulnara Yusupova (IGBMC) et Harry F. Noller (Université de Californie, Santa Cruz, USA) “pour leurs études cristallographiques sur les ribosomes, sièges de la traduction du code de la vie".

 

Si l'ADN est le programme de la vie, alors le ribosome est son outil d'assemblage. Chaque cellule contient des ribosomes, structures dans lesquelles les instructions contenues dans l'ADN sont décodées en protéines fonctionnelles, brique après brique. Marat Yusupov, Gulnara Yusupova et F. Harry Noller ont reçu le prix Gregori Aminoff 2012 en cristallographie pour leur cartographie de la structure du ribosome au niveau atomique, des résultats qui offrent les bases pour le développement d'antibiotiques ciblés.


Les ribosomes sont de longues chaînes d'ARNs et de protéines entrelacés et repliés entre eux de manière complexe. Ce sont des structures fragiles avec des entités de tailles différentes, qui ne s'associent que lorsqu'une nouvelle protéine doit être assemblée. Les ribosomes changent également constamment de forme afin de s'assurer que seule la bonne brique (c'est à dire le bon acide aminé) puisse s'attacher à la chaîne protéique en cours de synthèse. Ce processus est connu depuis les années 70. Pourtant, la structure détaillée des ribosomes a été particulièrement difficile à étudier.


Gulnara Yusupova, Marat Yusupov et leurs collaborateurs de l'ancienne Union Soviétique sont bien parvenus à cristalliser le ribosome bactérien à la fin des années 80, mais encore plusieurs années d'effort ont été nécessaires pour aboutir au résultat final. Le couple Yusupov a commencé à collaborer avec le doyen de la biochimie du ribosome, Harry F. Noller aux Etats-Unis, afin de produire des cristaux du ribosome entier très purs, ce à quoi ils sont parvenus en 2001.


Elucider la structure du ribosome des cellules eucaryotes (cellules avec un véritable noyau comme les cellules humaines par exemple) a demandé beaucoup plus de temps. Malgré tout, Marat Yusupov et Gulnara Yusupova sont parvenus en 2010 à cartographier la structure complète et tant attendue de cette importante machinerie de la synthèse protéique.


Maintenant que la structure détaillée des ribosomes bactériens et humains est connue, il est possible de trouver des moyens de stopper la synthèse protéique des bactéries sans affecter celle des humains. C'est là une première étape cruciale  pour la compréhension et la production d'antibiotiques ciblés.

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr