4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

Service Communication

Tél. +33(0) 3 88 65 35 47

Accès direct

Science & société

Les chiffres 2014

11 bourses ERC
16 prix et distinctions
3 rendez-vous grand public
23 actualités scientifiques majeures

Actualités scientifiques

La cavéoline-1, une protéine qui prépare la voie à l’invasion tumorale

Biomechanical remodeling of the microenvironment by stromal caveolin-1 favors tumor invasion and metastasis

Goetz J.G., Minguet S., Navarro-Lerida I., Lazcano J.J., Samaniego R., Calvo E., Tello M., Osteso-Ibanez T., Pellinen T., Echarri A., Cerezo A., Klein-Szanto A.J., Garcia R., Keely P.J., Sanchez-Mateos P., Cukierman E., Del Pozo M.A.

Cell 8 juillet 2011


8 juillet 2011

Une étude pluridisciplinaire, publiée dans la revue Cell, vient de révéler que l’expression d’une protéine membranaire, la cavéoline-1, contrôle le remodelage structurel de l’environnement extracellulaire qui entoure et soutient mécaniquement les tissus et organes de l’organisme.

Jacky Goetz, chercheur dans l’équipe de Julien Vermot, et le groupe de recherche de Miguel Del Pozo du Centre National de Recherche Cardiovasculaire de Madrid sont auteurs de cette étude. Ils ont découvert que certaines cellules du microenvironnement enveloppant les tumeurs, les fibroblastes, exprimaient d’importants taux de cavéoline‐1. Or, sous l’action de cette protéine, la contraction des fibroblastes et de leur environnement proche est favorisée. Ceci est à l’origine de la formation de réseaux de fibres rigides et parallèles permettant aux cellules tumorales d’envahir les tissus voisins et de se propager pour former des métastases.
Ces recherches prouvent que la mécanotransduction, c’est‐à‐dire la manière dont les cellules répondent aux forces mécaniques auxquelles elles sont soumises, est un élément clé du maintien de l’organisation tissulaire, de la progression tumorale, mais aussi de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.
La forte corrélation entre l’expression de la cavéoline‐1 par les cellules du stroma et la dissémination tumorale indique que cette protéine pourrait constituer une piste intéressante dans le cadre du diagnostic de différents types de cancers.

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr