4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

Service Communication

Tél. +33(0) 3 88 65 35 47

Accès direct

Science & société

Les chiffres 2014

11 bourses ERC
16 prix et distinctions
3 rendez-vous grand public
23 actualités scientifiques majeures

Actualités scientifiques

Le projet d’École Universitaire de recherche en biologie moléculaire et cellulaire intégrative lauréat du Programme d’investissements d’avenir

27 octobre 2017

Basé sur un regroupement stratégique des forces strasbourgeoises en biologie moléculaire et cellulaire des trois Laboratoire d'excellence (LabEx) INRT (IGBMC), MitoCross (GMGM, IBMP et IBMC (ARN)) et NetRNA (IBMC (ARN, RIDI), IBMP), avec le concours d’outils technologiques de pointe tels que les quatre Infrastructures nationales en biologie santé (INBS) CELPHEDIA/PHENOMIN, FRISBI, France Génomique et Ingestem ainsi que l’Équipement d'excellence (EquipEx) I2MC, le projet d’Ecole universitaire de recherche (EUR) Integrative Molecular and Cellular Biology (IMCBio) a été retenu, mardi 24 octobre, dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA3). Ce projet de formation inédit est l’une des quatre EUR lauréates portées par l’Université de Strasbourg qui se voit dotée d’un montant de 25 717 000 € pour l’ensemble de ces projets.

 

À travers des stages en laboratoires additionnels, des modules de formations complémentaires au niveau Master, des écoles d’étés, ou encore un programme de formation de haut niveau pour le doctorat, l’EUR IMCBio souhaite attirer des étudiants ayant une forte motivation pour la recherche pour former les futurs chercheurs capables de travailler aux interfaces de la Biologie. Avec le soutien conjoint de l’Université de Strasbourg (Faculté des sciences de la Vie et Ecole doctorale Vie et Santé), du CNRS et de l’Inserm, ce projet, qui s’appuie sur le modèle de « graduate school », a pour triple ambition de lier fortement la formation à la recherche, de valoriser les points forts thématiques du site de Strasbourg mais aussi de concourir à son rayonnement international. 

 

Le troisième PIA qui finance ce projet se veut en effet structurant pour le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche française et vise à offrir aux sites universitaires la possibilité de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de leur recherche et de leur formation dans un ou plusieurs domaine(s) scientifique(s). Dans le cadre des EUR, cette structuration passe par le rassemblement des formations de master et de doctorat adossées à un ou plusieurs laboratoires de recherche de haut niveau. Sur 195 projets déposés, 29 lauréats de cette première vague du PIA3, pour un montant de 216 M€ financés sur dix ans, ont été conjointement annoncés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le Commissaire général à l’investissement, précisant avoir suivi l’avis d’un jury international.

 

Contacts :

Directeur du projet : Bertrand Séraphin, directeur de recherche, CNRS

Codirecteur du projet : Nicolas Matt, Maître de conférences, Université de Strasbourg

Représentants des LabEx: INRT (Bertrand Séraphin), MitoCross (Ivan Tarassov), NetRNA (Pascale Romby)

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr