4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

Service Communication

Tél. +33(0) 3 88 65 35 47

Accès direct

Science & société

Les chiffres 2014

11 bourses ERC
16 prix et distinctions
3 rendez-vous grand public
23 actualités scientifiques majeures

Actualités scientifiques

La lecture du code de l’ubiquitine lors de la mitose

UBASH3B est un facteur essentiel pour le recrutement d’Aurora B sur les microtubules mitotiques contrôlant ainsi la vitesse et la précision de la séparation des chromosomes dans les cellules humaines.

Ubiquitin Receptor Protein UBASH3B Drives Aurora B Recruitment to Mitotic Microtubules.

Krupina K(1), Kleiss C(1), Metzger T(1), Fournane S(1), Schmucker S(1), Hofmann K(2), Fischer B(1), Paul N(3), Porter IM(4), Raffelsberger W(5), Poch O(6), Swedlow JR(4), Brino L(1), Sumara I(7).

Dev Cell 11 janvier 2016


11 janvier 2016

La division des cellules appelée aussi division mitotique, est essentielle pour le développement des organismes multicellulaires à partir d’une cellule unique. Le dérèglement de ce processus contribue au développement de cancers. L’ubiquitine est une petite protéine, conservée dans les cellules eucaryotes. L’ubiquitylation est un processus au cours duquel une ou plusieurs molécules d’ubiquitine sont attachées à une protéine cible. L'ubiquitylation est une modification très polyvalente qui peut déclencher la dégradation de la protéine cible ou alternativement réguler sa fonction. Le grand nombre de modes d’utilisation de l’ubiquitine crée une diversité de signaux, nommé le code de l’ubiquitine. Cependant, les scientifiques ne savent pas comment le code d'ubiquitine est interprété dans les cellules humaines pendant la mitose.

 

Dans une étude publiée le 11 janvier 2016 dans la revue Developmental Cell, l’équipe d’Izabela SUMARA de l'IGBMC, a démontré comment l’attachement d’ubiquitine est décodé lors de la mitose. L’équipe a identifié une protéine « récepteur » d’ubiquitine nommée UBASH3B. Cette dernière interagit avec une kinase nommée Aurora B, qui est un des principaux régulateurs de la ségrégation des chromosomes lors de la mitose. Par cette interaction, UBASH3B contrôle la localisation sous-cellulaire mais pas les niveaux de protéine d’Aurora B. UBASH3B est un facteur essentiel pour le recrutement d’Aurora B sur les microtubules mitotiques contrôlant ainsi la vitesse et la précision de la séparation des chromosomes dans les cellules humaines. Cette étude révèle comment une régulation défectueuse d’UBASH3B contribue au développement de divers cancers.

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr