4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

Service Communication

Tél. +33(0) 3 88 65 35 47

Accès direct

Science & société

Les chiffres 2014

11 bourses ERC
16 prix et distinctions
3 rendez-vous grand public
23 actualités scientifiques majeures

Actualités scientifiques

TARDIS : une méthode universelle de séquençage d'ARN à la portée de tous

Vue d'ensemble de TARDIS et ses différents modules.

TARDIS, a targeted RNA directional sequencing method for rare RNA discovery.

Portal MM(1), Pavet V(1), Erb C(1), Gronemeyer H(1).

Nat Protoc Dec 2015


29 octobre 2015

Bien qu'au cours des dernières années, le séquençage de l'ARN est devenu un outil accessible pour étudier l'expression des ARN, une méthode efficace, à moindre coût et capable d'analyser l’ensemble des ARN n’était pas disponible. Dans une étude coordonnée par Maximiliano Portal et Hinrich Gronemeyer à l’IGBMC, les chercheurs ont mis au point une méthode universelle de préparation des banques d'ARN pour le séquençage haut débit capable d’interroger l'ensemble du transcriptome de n'importe quel organisme, indépendamment de la longueur des ARNs, leur fonction, la présence ou l'absence de poly-A ou de leur mécanisme de biogenèse. Baptisé TARDIS (pour Targeted RNA Directional Sequencing), ce protocole a été publié le 29 octobre dans la revue Nature Protocols.

Cette technique, testée sur une zone dite «silencieuse» de l’ADN (dont le potentielle codant était inconnu), a déjà permis de déceler plusieurs centaines d’ARN non-codant, parmi lesquels une toute nouvelle famille d’ARN. L’utilisation de cette méthode permet donc de mettre en évidence des ARN qui échappent à la détection avec les techniques disponibles sur le marché mais aussi des ARN «rares» ou peu exprimés. Cette technologie présente ainsi un fort potentiel pour de nouvelles découvertes.


Basé sur un protocole modulaire, TARDIS est facile à mettre en œuvre car les réactifs nécessaires sont en général disponibles dans les laboratoires de biologie moléculaire et réduit considérablement le coût de préparation de banques d'ARN-Seq. Hautement reproductible et utilisable dans différents contextes expérimentaux, TARDIS promet un indéniable gain de temps et d’argent à ses utilisateurs.

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr