L'équipe
  • Chercheurs

    Dino MORAS

    Arnaud POTERSZMAN

    Natacha ROCHEL-GUIBERTEAU

  • Post-Doctorants

    Anna BELORUSOVA

  • Ingénieurs & Techniciens

    Carole PELUSO-ILTIS

    Simon PICHARD

  • Stagiaire

    Philipp THROLL

Biologie structurale intégrative

Expression de l'information génétique

Chez l’Homme de nombreux facteurs impliqués dans la régulation de l’expression génétique et le contrôle de l’intégrité du génome sont des assemblages macromoléculaires dont la composition et l’activité varient au cours du développement, et peuvent être modulées par l’action de drogues dans des situations normales ou pathologiques. Nous focalisons nos recherches sur l’étude de complexes multi-protéiques impliqués dans la transcription et sa régulation, en particulier le facteur TFIIH impliqué dans l’initiation et la régulation de la transcription ainsi que dans la réparation de l’ADN par excision re-synthèse, les récepteurs nucléaires d’hormones (NHR) et leurs co-régulateurs. L’activité transcriptionnelle des récepteurs nucléaires est régulée non seulement par la fixation de ligands, mais également par des modifications post-traductionnelles, qui souvent participent au recrutement des co-régulateurs, de complexes de remodelage de la chromatine et de composants de la machinerie générale de transcription, dont le facteur TFIIH.


Nous cherchons à élucider les bases moléculaires de ces mécanismes de contrôle en nous appuyant sur des approches de biologie structurale intégrative pour obtenir des informations aussi bien à l’échelle atomique qu’au niveau cellulaire, avec des techniques de caractérisation biophysique, d’études structurales en solution, de cryo-microscopie électronique et de cristallographie. Etant donné que de nombreux complexes macromoléculaires ne s’associent que de manière transitoire, la composante temporelle ainsi que la reconstitution de la bonne séquence d’événements dans la cellule à l’aide d’outils de microscopie optique peuvent s’avérer des étapes essentielles. Nos projets ont ainsi pour objectif d’apporter de nouveaux éclairages sur les mécanismes de contrôle de la transcription au niveau moléculaire, dont une meilleure compréhension ouvrira des perspectives aux retombées thérapeutiques certaines.


Nous étudions également l'intégrase du VIH qui joue un rôle clé dans le cycle viral et recrute des protéines cellulaires de l'hôte, y compris le facteur de transcription INI1, un composant essentiel de du complexe de remodelage de la chromatine SWI /SNF, le facteur de croissance dérivé (LEDGF) ou p300, un co-activateur de nombreux NHRs.  

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr