4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

photo

Chef d'équipe

Angela GIANGRANDE
angela.giangrande@igbmc.fr
Tel. : +33 (0)3 88 65 33 81

Les chiffres

52 équipes de recherche
134 chercheurs
95 post-doctorants
132 doctorants
194 ingénieurs & techniciens
22 masters
132 administratifs & services généraux 110 personnels ICS

Accès direct

Recrutement

Une Nouvelle Cascade Moléculaire Du Système Immunitaire Conservée Dans L'Évolution

Reference : PhD Angela GIANGRANDE

Publication de l'offre : 5 avril 2016

La différenciation cellulaire nécessite de facteurs qui impriment un programme transcriptionnel spécifique. Les processus
biologiques de base étant conservés, ces facteurs ont très souvent des fonctions similaires dans l’évolution. Ceci permet d’utiliser des organismes simples pour étudier des cascades moléculaires importantes et difficilement approchables chez des animaux plus complexes. Le facteur de transcription Glide/Gcm de la drosophile joue un rôle instructif dans le développement des cellules du sang. Ces cellules représentent des macrophages professionnels durant les infections et après blessure, en pourvoyant la réponse immunitaire innée. Il existe deux orthologues de Glide/Gcm chez les vertébrés et nous avons émis l‘hypothèse que les gènes murins aient également un rôle dans le système immunitaire. Nous avons analysé leur profil d'expression dans les tissus du système immunitaire et montré que le gène mGcm2 est en effet exprimé dans plusieurs types cellulaires des lignages lymphoïde et myéloïde. Ceci a des implications à la fois dans la recherche fondamentale et dans la recherche médicale, avec l’identification d’une nouvelle cascade moléculaire impliquée dans le système immunitaire.

Le/la candidate étudiera le rôle de ce type de facteur de transcription dans le système immunitaire des vertébrés et de la drosophile. Il/elle procédera à des analyses fonctionnelles, plus particulièrement sur deux types cellulaires qui expriment et impliquent mGcm2 lors de la réponse immunitaire. Nous avons récemment identifié les cibles directes du facteur de transcription de la drosophile. Le/la candidate contribuera aussi à la compréhension de la réponse immunitaire chez les drosophiles mutantes. Ces analyses permettront de comprendre le rôle des gènes gcm dans l'évolution et ouvriront de nouvelles perspectives en immunologie, avec une attention particulière aux maladies du système nerveux liées à la réponse immunitaire.
Nous disposons d’une souris KO, dans laquelle le gène mGcm2 n’est plus actif, et nous avons produit une souris KO conditionnel. Une lignée transgénique exprimant la GFP dans la microglie sera également utilisée pour identifier ces cellules et les purifier dans des souris de type sauvage et dans des souris KO. Les cellules microgliales représentent les macrophages résidents du système nerveux. L’analyse des souris bénéficie des compétences présentes à la Clinique de la souris. Les outils chez la drosophiles sont également déjà disponibles au laboratoire

- COMPETENCES SOUHAITEES : Connaissances en génétique et en biologie moléculaire et cellulaire

- EXPERTISES QUI SERONT ACQUISES AU COURS DE LA FORMATION : Proposé permettra d’acquerir des connaissance en différenciation cellulaire, en immunologie et en biologie du développement. Il s’agit d’un projet multisciplinaire qui permettra l’acquisition de compétences en biologie cellulaire (imagerie par microscopie conventionnelle et confocale) et moléculaire, en génétique et en biochimie.

Votre candidature

Date limite de candidature : 31 décembre 2016

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr