4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

photo

Chef d'équipe

Irwin DAVIDSON
irwin.davidson@igbmc.fr
Tel. : +33 (0)3 88 65 34 40
Tel. : +33 (0)3 88 65 34 45

Les chiffres

52 équipes de recherche
134 chercheurs
95 post-doctorants
132 doctorants
194 ingénieurs & techniciens
22 masters
132 administratifs & services généraux 110 personnels ICS

Accès direct

Recrutement

Régulation Épigénétique De L'Expression Génique Dnas Le Mélanome

Reference : PhD Irwin DAVIDSON

Publication de l'offre : 5 avril 2016

Le mélanome malin est un cancer très agressif. MITF (Microphthalmia-associated transcription factor), un facteur de transcription de la famille bHLH-bZIP est un régulateur clé des propriétés physiologiques des cellules de mélanome et des mélanocytes. MITF contrôle la prolifération et l’invasion des cellules de mélanome. Afin de mieux comprendre comment MITF régule la transcription dans les mélanocytes et dans les cellules de mélanome, nous avons identifié plusieurs de ses cofacteurs. Parmi ces facteurs se trouvent les complexes de remodelage de la chromatine PBAF et NURF. Nous avons intégré des études fonctionnelles et génomiques in cellulo avec des approches génétiques chez la souris pour mettre en évidence un rôle important de BRG1, sous-unité clé de PBAF, et de BPTF, sous-unité clé de NURF, dans les cellules de mélanome et dans le développement de la ligné mélanocytaire. Le but de ce projet sera de mieux comprendre le rôle de ces complexes dans la régulation de la transcription dans le mélanome in cellulo et dans des modèles de mélanome in vivo chez la souris. Dans les cellules de mélanome in vitro, nous étudierons le rôle de
chaque sous-unité de ces complexes dans la régulation de l’expression génique, l’intégrité des complexes de remodelage et leur localisation génomique en combinant perte d’expression avec RNA-seq et ChIP-seq . Nous avons généré des souris recombinantes où les gènes codant Brg1 et Bptf sont floxés de sorte que nous puissions les inactiver dans la ligné mélanocytaire dans un modèle murin de mélanome. Nous pourrons ainsi étudier leurs fonctions lors de la tumourigenèse in vivo.

- COMPETENCES SOUHAITEES : Compétences générales en biologie moléculaire, biochimie, ou biologie cellulaire

- EXPERTISES QUI SERONT ACQUISES AU COURS DE LA FORMATION : Compétences générales en biologie moléculaire, bioinformatique, génération et analyse des souris génétiquement modifiées

Votre candidature

Date limite de candidature : 31 décembre 2016

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr